Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Itinéraire d'un salaud ordinaire " de Didier Daeninckx

31 Décembre 2007 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

J'ai beaucoup lu Diider Daeninckx dans les années 80 et 90 avec ses romans comme 'Meurtres pour mémoire', 'le géant inachevé', 'LA mort n'oublie personne' ' le facteur fatal', 'A louer sans commission' ou 'Main courante' sans oublier les excellents 'Zapping' et 'Play back'.  

Je suis tombée récemment chez Virgin à La Défense sur 'Itinéraire  d'un salaud ordinaire' ... et je viens de le dévorer en deux jours ! 

Ce livre raconte l'histoire, la vie de CLément Duprest, qui, après des études de droit, intègre la police nationale en 1942.
Il va se dévouer à la cause de ses supérieurs, réalisant sans états d'âme les actions demandées et rédigeant inlassablement des fiches sur toutes les personnes cotoyées tant dans ses activités proferssionnelles que sur sa propre famille ... 

On le verra ainsi participer aux rafles de l'Occupation, nouer les relations nécessaires pour éviter les représailles de la Libération, puis faire un tour en Afrique du Nord à la fin des années 50, surveiller les événements de Mai 1968, grenouiller dans les "affaires" des années 70 avant de prendre sa retraite en 1981.

Ce roman est une fresque dépeignant toutes les compromissions d'un presque demi siècle, et un rappel de toutes les "affaires" - pas toujours élucidées - qui ont fait en leur temps la Une des journaux ...

... je vous recommande, bien sûr, ce livre qui, en plus, est très bien écrit !


Itinéraire d'un salaud ordinaire 

(Bill)

Lire la suite

"Les feux de l'automne" d'Irène Némirovsky

30 Décembre 2007 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

L'année 2007 a été pour moi l'année de la découverte d'Irène Némirovsky. 

J'avais lu "Le bal" il y a quelques années et j'avais beaucoup apprécié cette peinture de relations mère fille où la haine féroce succédait à l'indifférence.
 
Cette année, après "Suite française" qui m'a passionnée en juin, j'ai lu "David Golder" en octobre, oeuvre de jeunesse où on sentait poindre la finesse de l'écriture de l'auteur. 

Là, je finis l'année avec "Les feux de l'automne". 

Fresque dépeignant la vie d'une famille française de 1912 à 1942, et retraçant la première guerre mondiale, la génération fauchée par les obus et les gaz, les compromissions des Années Folles, les affairistes, et la drôle de guerre puis l'occupation ....  

Je me suis surprise à me demander pourquoi l'auteur n'avait pas poursuivi sa narration jsuqu'au suites de la seconde guerre mondiale, la Libération, l'épuration .... avant de me souvenir qu'elle avait disparu en 1942. 

Je vosu recommande, bien évidemment ce livre ... 

Pour ma part, je vais en chercher d'autres de cet auteur !

Les feux de l'automne

 

Lire la suite