Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Baka !" de Dominique Sylvain

30 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

Lors de mon dernier passage à la médiathèque du village voisin, j'ai emprunté "Baka !"  de Dominique Sylvain.

J'avais découvert cet auteur il y a deux ans avec "L'absence de l'ogre" ; ses personnages décalés, ses détectives privées atypiques m'avaient plu, et depuis je lis tout ce que je trouve d'elle :)

"Baka !" se passe principalement à Tokyo, où Louise Morvan mène l'enquête dans le milieu des expatriés français ... 

Les personnages bizarres se succèdent, des morts et des cérémonies étranges ponctuent une histoire bien tarabiscotée ...

Un très bon dépaysement, une héroïne attachante ....

Je vous conseille bien sûr ce livre ... comme tous les autres de cet auteur :)

Baka !

 (Bill)

Lire la suite

Disgrâce, J. M. Coetzee

25 Octobre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans africains

Il y a quelques semaines, dans une librairie de Pau, je me suis trouvée devant les Nobel dont la couverture a été pensée par des élèves d'"Arts Déco". J'ai pensé, il m'en faut un ! (oui, je suis suis sensible à - et victime de - ce genre d'opérations !). J'ai finalement porté mon choix sur Disgrâce, de J. M. Coetzee (1999) qui a eu le prix Nobel en 2003.

Disgrâce
David a une cinquantaine d'années, deux fois divorcé, il vit seul et est un médiocre professeur de littérature à l'Université du Cap, en Afrique du Sud. Tout bascule lorsqu'il engage une liaison avec une étudiante, qui le mènera à la démission. Il part alors chez sa fille, fermière dans l'arrière-pays.

Le narrateur est omniscient, ce qui permet de prendre du recul par rapport à l'action, en restant toujours concentré sur le personnage cynique de David. Les rapports homme / femme sont au coeur de ce livre, ainsi que les relations post-apartheid.

Ce livre est un chef-d'oeuvre !

(marie)

Lire la suite

"Battement d'ailes" de Milena Agus

23 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Je viens de terminer "Battements d'ailes" de Milena Agus, et je suis retombée sous le charme de l'écriture de cette jeune écrivain sarde qui m'avais enchantée avec "Mal de pierres".

Dans ce roman, une enfant, presuqe une jeune fille, nous raconte sa vie dans un village encore protégé de l'invasion touristique grâce à son grand père et leur voisine qui refusent de vendre leurs maisons à des promoteurs. 

Ils vivent reculés du monde, en quasi autarcie, une vie simple en apparence, mais qui ... ne l'est finalement pas tant que ça ...

On pénètre au coeur de la vie de leur voisine, personne hors normes, qui mène librement la vie qu'elle s'est choisie et dont certains aspects troublent la jeune fille .... 

Par petites touches, d'une écriture claire et limpide, Milena Agus nous emporte dans ce pays hors du temps ...  

Vivement son prochain livre !

Battement d'ailes

(Bill)

Lire la suite

"Val de Grâce" de Colombe Schneck

21 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

Colombe Schneck, c'est pour moi l'une des voix de France Inter.

Mais c'est aussi un écrivain, et un grand écrivain même !

"Val de Grâce", c'est l'endroit où la narratrice a passé son enfance, un grand appartement cocon dans la rue du même nom, où les trois enfants sont gâtés, et tellement aimés par des parents qui ont vécu les pires horreurs dans leur enfance. 

Après le décès de sa mère, emportée en quelques mois, l'appartement doit être vendu, les objets magiques de l'enfance partagés ou vendus ... et la narratrice se souvient des moments magiques de son enfance où la vie était protégée, où les souhaits les plus fous étaient réalisés, mais où on percevait la vie différente et décalée des adultes.

Ce roman est rempli de douceur, de tendresse et d'amour  ... 

Que répondre à sa question "Est-on qu'on me pardonnera d'avoir été aimée à ce point ?" ... 

     "oui" c'est sûr ! mais aussi on l'enviera d'avoir été tant aimée :)



(Bill)
Lire la suite

Olga, Chiara Zocchi

17 Octobre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

J'ai choisi ce livre parce qu'il est facile à lire... l'ayant lu en VO (italien) ! Il existe cela dit aussi en traduction française...

Olga

Olga est une enfant qui nous raconte son quotidien, loin d'être toujours rose. Elle nous parle d'un ton léger de son père violent, de son frère qui se drogue, de sa mère mélancolique, de son ami qu'elle rencontre sous l'escalier. Elle aborde plus généralement les thèmes de la violence, de la mort, de l'adultère, des bisous avec la langue, ...

Les thèmes abordés peuvent paraître sinistres, mais ce n'est pas le cas. Les chapitres sont très courts, incisifs, ne s'attardent pas sur un point négatif (et passent directement au suivant).

J'ai bien aimé ce livre, j'en lirai d'autres de cette auteur ! D'autant plus qu'Olga (1996) est son premier livre.


(marie)

Lire la suite

Les polars culinaires de Nancy Fairbanks

15 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Carolyn Blue, épouse d'un professeur de chimie de l'Université d'El PAso au Texas, s'est reconvertie comme chroniqueuse culinaire / critique de restaurants, au départ de ses deux enfants pour l'université.

Elle profite des congrès où est convié son époux pour découvrir de nouvelles recettes, élargir sa culture gastronomique, et, accessoirement, mener l'enquête sur des disparitions mystérieuses ! 

J'ai lu récemment deux de ses aventures ...     

Les premières "French Fried", se déroulaient bien en France, dans la région lyonnaise, puis en Avignon. On y trouvait de jolies balades dans ces deux villes ... mais des recettes locales très américanisées ! 

Le second, m'a ramenée à La Nouvelle Orleans où recettes de gumbo, pâtisseries et cocktails agrémentent l'histoire .. qui n'aurait pas sinon mérité un tel développement ! 

Le ton de ces ouvrages est délicieuseemnt léger, les recettes facilement réalisables et transposables (il suffit juste que je trouve un peu de temps) et la personnalité de Carolyn Blue est amusante ... 

J'en lirai d'autres ! 


                                          French Fried (Culinary Food Writer)Crime Brulee (Culinary Food Writer)

(Bill)

Lire la suite

Le fils du dieu de l'Orage, Arto Paasilinna

12 Octobre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans du Nord

Je poursuis ma découverte des romans d'Arto Paasilinna. Après Le lièvre de Vatanen, je me suis plongée dans Le fils du dieu de l'Orage (1984).

Le fils du dieu de l'orage
Sampsa est un antiquaire, peu respecté par sa compagne et par son employée. Il se console alors dans la religion, celle des Dieux finlandais, que lui a enseigné son père. C'est alors qu'apparait Rutja, le fils du dieu de l'Orage, venu sur Terre pour rétablir la croyance des Finlandais en leurs Dieux. Pour cela, les deux hommes échangent de peau...

Ce livre est très drôle, une fois de plus ! Il est intéressant de voir les réactions de Rutja dans la peau de Sampsa (les Dieux ne mangant pas, ne dormant pas, etc.) et la manière dont il s'y prend pour rétablir la Foi des Finlandais !

Bons moments de lecture assurés !

(marie)

Lire la suite

"La route" de Cormac McCarthy

10 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Dans un univers dévasté, post-apocalypse, un père et son fils marchent inlassablement à la recherche de nourriture, et se cachant des barbares anthropophages qui règnent par la terreur.

On ne sait pas ce qui s'est passé, ni où ils vont, ni pourquoi ils vont vers la mer.

On les suit dans le froid, les cendres, les restes d'incendie qui font fondre le goudron des routes.

On les voit pénétrer dans des maisons abandonnées, parfois peuplées de cadavres, à la recherche de boîtes de conserve ... 

... 

Je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dans ce livre, très bien écrit mais qui m'a laissé froide. 

Trop de mes questions restent sans réponse. 

Allégorie de la vie ?
Peur d'un monde où chaque homme est un barbare, ne pensant qu'à lui ?
Crainte d'une humanité qui se déshumanise ?
Alerte sur un monde qui change et ne proposera plus ces ressources auxquelles nous sommes habitués ? 

Et aucune lueur d'espoir .... 


La route

 
(Bill)

Lire la suite

Atlantis de David Gibbins

8 Octobre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans anglais ou irlandais

Imaginez le croisement de Dirk Pitt et de Jack Bauer avec un zeste d'Indiana Jones et un soupçon de Stargate ....

Le résultat : c'est Jack Howard !

Archéologue, apte au maniement des armes à feu, capable de piloter un hélicoptère, un scaphandre de nouvelle génération ou même un sous-marin soviétique.

En quatre jours, il arrive à trouver un disque d'or au fond de la Méditerranée et à l'utiliser pour mettre au jour une civilisation disparue, tout en sauvant la nôtre !  ....  

Le tout après avoir déchiffré un message en grec ancien sur un papyrus égyptien .... 

Peu vraisemblable, mais bien plaisant, avec des rebondissements inattendus à chaque chapitre, un rythme effreiné et des personnages sympathiques (enfin, pas tous !) 

Un bon moment de lecture avec une vision inédite de l'Atlantide, de ses cultes et de ses habitants  

Atlantis

Je me plongerai bientôt dans "le chandelier d'or", fraîchement paru chez Pocket ! 

(Bill)  

Lire la suite

Eat Pray Love, Elizabeth Gilbert

5 Octobre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Je suis innocement entrée dans une librairie de Rome et j'en suis ressortie avec deux livres, dont Eat Pray Love, un livre d'Elizabeth Gilbert (aussi traduit en français sous le nom de Mange, prie, aime). J'ai acheté ce livre parce qu'il se passe en partie à Rome (et pour travailler mon anglais).

Eat, Pray, Love: One Woman's Search for Everything Across Italy, India and Indonesia
Elizabeth Gilbert raconte sa propre histoire dans ce livre. Après un divorce compliqué, elle décide de partir un an de New-York pour aller en Italie (Rome), en Inde (dans un Ashram) et en Indonésie (Bali). Ce voyage se découpe, comme l'indique le titre de ce livre, en trois phases :
- à Rome : plaisire de la nourriture, de la découverte d'une nouvelle langue et d'une nouvelle culture ;
- dans l'Ashram : dévotion à Dieu ;
- à Bali : début d'une nouvelle vie, nouvel amour.

Rome est la partie que j'ai préféré, je me suis ennuyée pendant la lecture de sa période dans l'Ashram et la dernière partie m'a davantage plue. Je n'ai pas du tout réussi à m'identifier à la narratrice (35 ans, se remettant d'un divorce), la lecture m'a donc parue assez longue...

Lire la suite
1 2 > >>