Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le contraire de un , Erri de Luca

28 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Lors d'un de mes derniers passages chez Ombres Blanches, je me suis offert "Le contraire de un" d'Erri de Luca.

Le commentaire élogieux de Marie sur 'Trois chevaux' m'avait donné envie de relire cet auteur....

Les mésaventures métropolitaines qui s'ensuivirent, m'ont permis de m'y plonger tout de suite, et, en quelques jours, j'ai terminé la lecture de recueil poétique, pudique et si subtil ....


Recueil de nouvelles, de silence au milieu du vacarme ambiant... sensations marines ou montagnardes, de via ferrata en Baie de Naples, ces nouvelles permettent une évasion hors du temps et des contingences matérielles ....

J'avais découvert cet auteur avec Montedidio (un pur chef d'oeuvre)

(Bill)



Le contraire de un

Lire la suite

La solitudine dei numeri primi [La solitude des nombres premiers], Paolo Giordano

25 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

La solitudine dei numeri primi (2008) est le premier livre de Paolo Giordano (né en 1982 !). Il a obtenu pour ce livre le prix Strega.


lasolitudinedeinumeriprimi
Alice et Mattia sont encore des enfants lorsqu'il survient un évènement qui va changer le cours de leur vie. Lorsqu'ils se rencontrent quelques années plus tard, une amitié nait entre eux...

Les deux premiers chapitres sont particulièrement durs et efficaces. Cela dit, j'ai un peu décroché une fois passée la moitié du livre, l'histoire devenant de plus en plus prévsible...

Le succès de ce livre ne fait aucun doute : deux personnages un peu en marge de la société, une fille avec un problème "à la mode" et un garçon-cliché-fou-de-maths.

Bref, déçue.

(Mais, parce qu'il y a toujours un mais, je ne regrette pas de l'avoir lu, ne serait-ce que pour avoir travaillé mon italien :)


(marie)

Lire la suite

La ligne de partage de Nicholas Evans

23 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Les premières pages de ce roman m'ont fait penser à "L'attentat" de Yasmina Khadra .

Dans le roman de Nicholas Evans, un couple en train de se défaire découvre que sa fille est une éco-terroriste meurtière , tout comme le héros de L'attentat découvrait dans les premières pages du roman que le coupable de l'attentat meurtrier dont il soignait les vixctimes était sa propre femme ....

Là s'arrètent les ressemblances entre les deux romans ... l'un se passant en Israël, l'autre aux Etats Unis entre les riches banlieues de la Côté Est, les montagnes du Montana et la région de Santa Fe, avec quelques incursions dans la Californie des travailleurs agricoles.

De belles descriptions de paysages.

Des analyses sur les éléments constitutifs d'un couple, du bonheur en famille. 

Les raisons d'une dérive, ces petits riens, ces battements d'ailes de papillon qui font bifurquer une vie. 

L'influence des amis, des amours et de ce qui constitue des points de non retour .... 

Après "Comme Dieu le veut" de Niccolò Ammaniti , et malgré les thèmes évoqués, ce roman de Nicholas Evans m'a fait l'effet d'une pause rafraîchissante.

En bref : je vous le recommande :)  


La ligne de partage


(Bill)

Lire la suite

Comme Dieu le veut de Niccolò Ammaniti

20 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Je ne connaissais pas cet auteur, recommandé par Marie qui le lit en VO, et j'étais contente de trouver cet ouvrage lors d'un de mes passages dans ma médiathèque préférée ....

Mais je ne peux pas dire que j'ai vraiment apprécié ce roman si ... glauque ! 

Personnages marginaux unis par leur passé (même école, même parcours chaotique, plaqués par leurs épouses après la mort de leur enfant pour l'un, parce qu'il ne bossait pas vraiment pour l'autre)

Un ado qui pousse tant bien que mal ne trouvant pas sa place au lycée qui soutient on père, tout en ayant besoin de lui ...

Accidentés de la vie.

Vraie détresse,

Beaucoup trop d'alcool ...

Un assistant social un peu déjanté ....

Peu de femmes peuplent ce livre, et elles sont soit très fortes, soit victimes, mais elles ne s'attardent pas ...

Et, en conclusion : quelques morts violentes et une tempête ! 

L'impression qui perdure après cette lecture : un malaise, le soulagement d'en avoir terminé avec cette histoire ... .

Pourtant c'est un livre bien écrit  et il ne faudrait pas grand chose pour qu'on s'attache à ces personnages ....

 Comme Dieu le veut
Mais après la lecture de ce billet d'Eric Valmir, ... je suis certaine de lire d'autres oeuvres de cet auteur ... dont certaines sont déjà dans mes Billy :)

(Bill)

Lire la suite

La pause, Ariel Kenig

18 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans français

Après avoir lu et beaucoup aimé Camping cet été, je viens de lire La pause (2006), le second livre d'Ariel Kenig.

La pause

Un garçon (un homme ?) vivant seul avec son père cesse de sortir de chez lui. En fond, les rapports avec la "bande", sa copine et, surtout, l'usine.

J'ai été assez déçue par ce livre, l'impression qu'il a été trop léché (des expressions bien tournées, mais à chaque phrase, elles s'étouffent les unes les autres). Le rapport à l'usine m'a rappelé le livre/cd Frère Animal.

Cela dit, je lirai certainement ces prochains livres !


(marie)
Lire la suite

Le livre pour enfants, Christophe Honoré

16 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans français

J'ai découvert Christophe Honoré avec La douceur, puis il m'a fallu un an de "pause" pour pouvoir lire L'infamille. Je viens à présent de lire Le livre pour enfants (2005).



Le livre pour enfants
Le livre pour enfants est un livre autobiographique qui retrace quelques années de son enfance, notamment le moment de la mort de son père, mais aussi des moments de tournage du film "Ma mère".

Ce livre m'a beaucoup plu, encore une fois. J'aime énormément sa façon d'écrire, ses tournures...

A lire !

(marie)

Lire la suite

De ça, je me console, Lola Lafon

14 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans français

Le mois dernier, cette fois, je me suis refait une réserve de livre avant de rejoindre mon momentané pays d'adoption (où le choix de livre en français est relativement restreint !). Au détour d'un présentoir, je me suis laissée tentée par De ça, je me console (2007), de Lola Lafon (la mention "cette édition est augmentée d'une préface inédite d'Arnaud Cathrine" ayant fait le reste).

De ça je me console

La narratrice est roumaine, arrivée en France à l'âge de treize ans, elle a maintenant trente ans et refuse de suivre les conventions que nous imposent la société (travail, etc), ce qui implique une incompréhension des gens qui l'entourent. Elle se lie d'amitié avec une italienne fraichement arrivée en France.

 

L'histoire ne se résume pas qu'à ça, mais je n'ai pas envie de raconter des choses qui se passent plus tard dans le livre. Ce livre m'a beaucoup marquée. Tout d'abord parce que je lutte pour ne pas devenir une "presque morte" à mon tour et parce que les formules qu'elle écrit sont magnifiquement tournées.


A lire !!


(marie)

Lire la suite

Que notre règne arrive, J. G. Ballard

12 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Provision de livres à Noël, discrètement attirée par la couverture et intriguée par cet auteur que je ne connaissais pas, j'ai acheté Que notre règne arrive (2006), de James Graham Ballard.

Que notre règne arrive
Le père de Richard est tué dans le centre commercial Metro-Centre. Le fils vient alors sur les traces de ce père qu'il a peu connu et se rend compte des tendances fascistes de celui-ci. Il découvre cette banlieue de Londres, sur le point d'exploser et participe à l'enquête pour retrouver le meurtrier de son père, alors que tous semblent lui mettre des battons dans les roues.
Au-dessus des protagonistes planne constamment l'ombre du centre commercial Metro-Centre...


Que cette lecture a été longue ! Et les ficelles sont si grosses ! L'auteur passe d'un protagoniste à l'autre (c'est lourd et peu fluide !).

Un peu de positif tout de même... certaines de ces considérations sur les centres commerciaux sont on ne peut plus justes (mais de là à lire ce livre seulement pour ces passages...).

Je ne suis pas prête de relire un livre de lui (sauf si vous êtes nombreux à me dire que celui là est nul nul nul à côté de ses autres livres ;)


(marie)

Lire la suite

Le voyage dans le passé, Stefan Zweig

10 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans allemands et d'Europe de L'Est

Je viens de finir Le voyage dans le passé (1929), le roman (la nouvelle ?) inédit de Stefan Zweig, sortitil y a quelques mois.

Le voyage dans le passé
Un homme et une femme se déclarent leur sentiment peu de temps avec le départ de l'homme pour un autre continent, pour des raisons professionnelles. La première guerre mondiale se déclarant peu après, ils ne se reverront que neuf ans plus tard. Le temps aura-t-il eu raison de leur amour ?


Cette nouvelle m'a plu... mais sans plus. Une question toutefois... à quoi bon avoir intégré la version allemande ??


(marie)

Lire la suite

Eat, Pray, Love d'Elizabeth Gilbert

8 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Récits

Marie m'a donné ce livre en fin d'année dernière. Elle ne l'avait pas trop aimé mais ... me le conseillait quand même pensant qu'avec mes (quelques) années de plus, je l'apprécierais davantage !

Et bien ... non !

En deux mots, ce qu'est ce livre : Elizabeth Gilbert, journaliste américaine free lance, à sa sortie d'un divorce, décide de "se trouver".   

Ce récit raconte sa quête qui s'articule autour des trois fondamentaux que sont la nourriture, la religion et l'amour 

En quête de sensations culinaires, elle part à Rome - et, vous l'imaginerez aisément, c'est cette partie que j'ai le plus apprécié - où elle se régale des plats italiens (et de leurs prix tout doux)

Pour la religion, elle part en Inde, dans un ashram où elle cherche Dieu en le servant  - (euh,  je suis restée totalement hermétique à cette partie sur laquelle j'ai peiné deux mois !) 

Finalement elle part chercher l'amour à Bali (et le trouve en la personne d'un quinquagénaire brésilien, avec qui elle vit toujours)  

Si vous avez du temps (beaucoup de temps), pourquoi ne pas le consacrer à lire ce livre .... sinon, zappez le !

Cover Image

Le sous titre de ce livre, dans sa version française, est "Changer de vie, on en a tous révé, elle a osé !" me semble totalement mensonger ... parce que la dame a certes trouvé l'AÂÂmour dans sa quête, et partage désormais sa vie entre Brésil et USA ... mais elle est toujours écrivain ET journaliste ;)

Mange, prie, aime

(Bill)

Lire la suite
1 2 > >>