Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wild Indigo de Sandi Ault

22 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Si, comme moi, vous avez aimé les romans de Tony Hillermann et les aventures des policiers navajo Jim Chee et Joe Leaphorn dans les paysages mythiques de l'Ouest américain, dans la région des 4 Corners où Arizona, Colorado, Nouveau Mexique et Utah ont un point de frontière commun ...

Alors, vous aimerez les romans de Sandi Ault !

Ses romans se déroulent sur les plateaux du Nouveau Mexique, au dessus de Santa Fe et de Taos, au pays des Indiens Pueblos (ainsi baptisés par les Espagnols de la Première Conquête car ils vivaient dans des villages, perchés en haut des mesas).

Ce roman met en scène Jamaica Wild, employée du Bureau of Land Management, et Mountain, son bébé loup en cours de domestication. Elle cotoie de vieilles indiennes qui lui apprennent les méthodes de vie ancestrales, à cuisiner les plats traditionnels ...

Mais il est peut être dangereux de vouloir s'immiscer dans la vie privée des Pueblos ...

L'intrigue est bien menée, les eprsonnages attachants et la description des paysages m'a transportée dans ces paysages superbes, sur la place typique de Santa Fe et à Acoma ! 

J'en ai encore le goût du fried bread, du coriandre et des jalapenõs à la bouche !   

Vivement les grandes vacances !

J'ai ramené ce roman d'Albuquerque l'été dernier, où je l'avais trouvé chez Borders dans le rayon des livres de la région :)  

Vous trouverez le site internet de l'auteur. Elle ,'est malheureusement pas encore traduite en français 

   

Cover Image

 (Bill)

Lire la suite

Un torse dans les rochers d'Hélène Tursten

20 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans du Nord

Oui, Patricia, encore un policier :)

Et un policier suédois qui commence par la découverte d'un torse coincé entre des rochers sur une petite plage.

Un torse découpé et incomplet qui plus est, empaqueté dans des sacs de plastique épais !

La découverte d'un tatouage partiellement décomposé donnera enfin une piste aux enquêteurs ...

Je m'arrête là après ne vous avoir dévoilé que les toutes premières pages de ce roman dépaysant aux protagonistes peu courants ! 

Un très bon moment de lecture ;

c'était le premier roman d'Hélène Tursten traduit en français ... j'espère qu'il y en aura d'autres bientôt ...

Je n'ai pas prévu d'apprendre le suédois ... quoique ...   



Un torse dans les rochers 

Lire la suite

This is not a love song de Jean Philippe Blondel

18 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de roman de Jean Philippe Blondel, quand la semaine dernière, j'attrapai celui-ci en haut de l'une de nos Billy ...

J'ai découvert cet auteur en 2004, avec l'excellent 'Accès direct à la plage', un bijou de roman à plusieurs voix et sur plusieurs décennies où les clés des relations entre les personnages, et les réponses qux questions ne se dévoilent que peu à peu, au hasard des réflexions et réminiscences jusqu'à la révélation finale ... 

L'enchantement fut maintenu avec 'Juke box' mais '1979' me déçut ....

Mais là, je ne peux que vous recommander la lecture de "This is not a love song"

J'ai dévoré ce roman en deux jours, regrettant le temsp de travail qui m'en éloignait une cinquantaine de pages avant la fin .. 

Vincent-le-bon-à-rien-devenu-Chef d'Entreprise prospère--en-Angleterre revient, sans femme ni enfants, pour une semaine de vacances impromptue et inédite chez ses parents, dans la petite ville où son frère est resté.

Il souhaite revoir ses amis d'enfance ... mais le temps a passé, et ce qu'il retrouve, ce qu'il découvre, ce que les circonstances lui imposent ne correspond pas du tout à ce à quoi il s'attendait !

Par petites touches, sans misérabilisme, sans noirceur, juste avec les mots qu'il faut Blondel décortique le passé, les choix de vie, le hasard des rencontres qui influent sur le cours d'une vie qu'il ne faut jamais considérer comme tracée d'avance ... 

A lire, absolument ... 

Quant à moi, je vais fouiller les rayons de la médiathèque pour trouver d'autres romans de cet auteur
I



(Bill)

Lire la suite

La princesse de glace de Camilla Läckberg

13 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans du Nord

Une couverture qui ressemble à celle de Millenium ... forcément c'est le même éditeur !

Un auteur suédois, comme Stieg Larsson ... oui, mais là, c'est une femme, Camilla Läckberg, qui a écrit ce roman.  

Une écriture précise, rapide, des personnages très présents, un cadavre congelé dans une baignoire (l'hiver est froid en Suéde, dans les maisons quand le chauffage est en panne), un commissaire ambitieux et gravement incompétent, des héros attachants, des intrigues secondaires rondement menées à terme ...

en bref ... un roman qui m'a tenue éveillée jusqu'à une heure du matin un soir de week end, où il était hors de question que je m'endorme sans en connaitre la fin !

Vivement le prochain (il est sorti d'ailleurs depuis peu ... mmmh, ce n'est pas la fête des mères bientôt ?)



La princesse des glaces

Lire la suite

Rêveurs, Knut Hamson

11 Mai 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans du Nord

Knut Hamson (Norvège) a publié Rêveurs en 1904 et a obtenu le Prix Nobel en 1920.




Rolandsen a deux occupations : courtiser les femmes de son village et trouver un moyen de gagner de l'argent grâce à la nouvelle colle qu'il vient de concevoir, mais c'est sans compter sur la domination de Mack sur la ville et sur l'arrivée du nouveau pasteur...

J'ai beaucoup aimé ce livre, dont l'histoire est "rapide" (peu de descriptions) et dépaysante (le début du XXème siècle dans un village suédois). Je recommande !


Lu en grande partie dans les jardins des termes de Caracalla :)

(marie)

Lire la suite

Le jeune homme en culotte de golf de Jean Diwo

8 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

Je connaissais Jean Diwo pour sa saga sur le faubourg Saint Antoine (les dames du faubourg, le lit d'acajou, le génie de la Bastille) qui m'avaient enchantée dans les années 80.

Puis, la décennie suivante, j'avais savouré avec délices 'La fontainière du Roy' et 'Les ombrelles de Versailles'.

Là, c'est avec le second volet de ses mémoires que je me suis régalée. 

Fourmillant d'anecdotes sur ses débuts de journaliste, sa captivité en Allemagne et sur son parcours dans la Presse des années 50 et 60, ce petit livre très vivant est un bijou. 

Il se lit très vite (j'avais du mal à le poser) il donne envie d'en savoir davantage sur l'auteur ! 

Moralité ...  j'espère que ma médiathèque a d'autres livres de lui ...


Le jeune homme en culotte de golf
(Bill)
Lire la suite

Angels & Demons, Dan Brown

6 Mai 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

Déjà lu il y a 4 ans, je l'ai relu pour deux raisons :
1/ connaissant maintenant Rome, je pouvais me repérer ;
2/ il sort bientôt au cinéma (et puisque j'irai probablement le voir pour cette même raison 1/, je souhaitais le relire avant !).


Angels and demons
Robert Langdon, symbologiste, est amené à enquêter à Rome et au Vatican sur le retour des Illuminati, obscur groupe qui agit contre l'église...

Les livres de Dan Brown me font penser à de la chick-litt : facile à lire (et qui plus est en VO), de bons sentiments, etc, et celui-là n'échappe pas à la règle !

Une invraisemblance au chapitre 121 :
"He knew the beach at Fiumocino was only about seven minutes by train".
Ce n'est pas "Fiumocino", mais Fiumicino, et ce n'est certainement pas à 7, mais plutôt 30 bonnes minutes de Rome en train !


(marie)

Lire la suite

Spartacus de Max Gallo

4 Mai 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français

 

J'ai emprunté ce roman à la médiathèque de L* récemment ...

Le sujet m'intéressait ... Rome, forcément

Max Gallo était dans les années 70 - 80 un de mes auteurs préférés .... et c'est en quelque sorte grâce à lui que j'ai eu le bac avec mention ....

En effet, à l'oral, le sujet d'histoire tiré au sort fut "la montée du fascisme dans les années 30" ; j'avais lu peu de temps avant le cortège des vanqueurs ; j'ai eu 18/20 !

Mais le Max Gallo des années 2000 n'est plus celui des années 1970 - 80.

L'auteur des superbes sagas "Les hommes naissent tous le même jour" ou "La Baie des Anges" a laissé la place à un auteur de biographies délayées ou de cycles historiques relachés ... 

Après la lecture de Spartacus, j'ai laissé passer quelques jours pour essayer de définir ce qui ne me plaisait pas dans ses romans actuels ...


Est ce une hésitation dans le style ... une présentation brouillée et embroillée ...

Dans Spartacus, plusieurs narrateurs prennent la parole successivement , mais ils se ressemblent tant qu'il est difficile de deviner qui raconte, tant les mots utilisés, les tournures de phrases sont identiques !
 

Je me suis aussi demandé si ce roman avait été écrit ...  par un seul auteur

 

Et quand j'ai parlé de ces impressions à l'Homme, il m'a rappelé cette phrase de Vincent Delerm "huit cents pages de trop dans un Max Gallo"  ("dans tes bras" album "15 chansons")

Mais je ne sais pas s'il y avait 800 pages de trop, ce livre n'en comptait que 466 !

Plus chocantes étaient les marges de 2,5 cm à gauche et à droite, de 3 cm en haut et en bas (si, si ... j'ai mesuré !) ... et une police de corps 12 au moins !

Pas besoin de lunettes pour lire Max Gallo ! 

Ce roman fait partie d'un cycle de 5 romans nommé "Les romains" dont les autres protagonistes sont Néron, Titus, Marc-Aurèle et Constantin.

Quel lien les réunit ? Un indice apparaît avec les sous titres : 

Spartacus : la révolte des esclaves 
Néron : l'antéchrist
Titus : le martyre des Juifs
Marc Aurèle :  le martyre des chrétiens
Constantin : l'empire du Christ

Mais si le lien entre les quatre empereurs apparait clairement (des méchants exterminateurs au premier empereur chrétien), celui avec Spartacus m'échappait jusqu'à la dernière page de ce roman :

"Ô Dieu l'Unique, ô Maître de Justice, Toi qui sais et qui vois, fasse que la croix de la souffrance devienne celle de l'espérance"

Max Gallo a bien changé ! ...et je ne sais vraiment pas si je lirai les 4 tomes suivants !   



Spartacus, la révolte des esclaves

(Bill)



Lire la suite

Chronique d'une mort annoncée, Gabriel Garcia Marquez

1 Mai 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans d'Amérique du Sud

Toujours dans ma série des Nobel... Chronique d'une mort annoncée a été publié en 1981 et l'auteur a reçu le prix Nobel en 1982.

Chronique d'une mort annoncée

Les frères Vicario décident d'assassiner Santiago Nasar. Tout le monde finit par le savoir, mais Santiago Nasar est malgré tout décédé. Pourquoi ? De nombreuses années plus tard, le narrateur revient sur ce fait dans une histoire sous forme d'enquête et à l'aide de témoignages.

L'idée est originale, l'écriture agréable et pourtant je me suis un peu annuyée à la lecture de ce court livre (115 p). Je pense, cela dit, en lire d'autres de lui, si vous avez des conseils à me donner, je suis preneuse !


(marie)

Lire la suite