Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous les hommes sont mortels, Simone de Beauvoir

4 Août 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans français

Cette année, j'ai lu plusieurs livres de Simone de Beauvoir qui m'ont plus (Mémoires d'une jeune fille rangée, L'invitée, La femme rompue) ou moins (Une mort très douce) plu.
C'est sur cette lancée que j'ai lu Tous les hommes sont mortels (1946).

Tous les hommes sont mortels

Tous les hommes sont mortels est l'un des premiers livres que Simone de Beauvoir a publié.

J'ai aimé la construction du roman : on rencontre d'abord Régine, comédienne, intriguée par la présence d'un homme allongé par tous temps sur la terrasse de l'hotel où elle s'est arrêtée. On apprend que cet homme se nomme Raymond Fosca et... qu'il est immortel. Régine saisit l'occasion pour tomber amoureuse de lui et espérer que Fosca devienne lui aussi amoureux d'elle.

Quoi de mieux qu'un être qui se souviendra de vous avoir aimé pour toujours ?

Mais les choses ne sont pas aussi simples... Fosca est né au XIIIème siècle et déplore que tout se répète en sans fin au fil des siècles. Il raconte alors son histoire...

Ce livre m'a beaucoup plu ! On reconnait facilement le style de de Beauvoir dans la première partie (rencontre Régine / Fosca), mais plus vraiment dans l'épopée de Fosca. Contrairement à ce que j'aurais pu craindre, je n'ai pas eu le sentiment de longueurs, même si parfois la conquète et la perte de territoire ne m'intéressaient pas toujours.

A lire, donc, pour découvrir un style et un thème différents de ceux de Mémoires d'une jeune fille rangée !

Ce livre amène à se poser des questions sur soi, sur sa vie. A ne pas lire, donc, si on n'a pas le moral...

(marie)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Praline 04/10/2008 15:57

Rien à voir mais je me rappelle d'un livre de d'Ormesson, Le juif errant, qui campe un personnage immortel. Celui ci raconte des épisodes de l'histoire très passionnants et romancés de façon à en faire une belle lecture.

Marie 05/10/2008 00:15



Merci pour ce titre !! :)



praline 03/10/2008 15:41

Un super souvenir de lecture pour ma part !

Marie 04/10/2008 11:00



:)
Tu en as d'autres à me conseiller ?



Audrey 05/08/2008 11:26

Ta critique me donne bien envie ! Ce livre est-il long ? J'ai honte, je n'ai toujours pas fini "Mémoires d'une jeune fille rangée"...

Marie 05/08/2008 21:20



Contente que ça te donne envie :)
Il fait à peu près autant de pages que Mémoires d'une jeune fille rangée (environ 500p). Si le nombre de pages te rebute, tu peux commencer par La femme rompue, qui est un
recueil de 3 nouvelles, donc plus court.
(Qu'est-ce que tu attends pour finir Mémoires d'une jeune fille rangée? :p)