Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Disgrâce, J. M. Coetzee

25 Octobre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans africains

Il y a quelques semaines, dans une librairie de Pau, je me suis trouvée devant les Nobel dont la couverture a été pensée par des élèves d'"Arts Déco". J'ai pensé, il m'en faut un ! (oui, je suis suis sensible à - et victime de - ce genre d'opérations !). J'ai finalement porté mon choix sur Disgrâce, de J. M. Coetzee (1999) qui a eu le prix Nobel en 2003.

Disgrâce
David a une cinquantaine d'années, deux fois divorcé, il vit seul et est un médiocre professeur de littérature à l'Université du Cap, en Afrique du Sud. Tout bascule lorsqu'il engage une liaison avec une étudiante, qui le mènera à la démission. Il part alors chez sa fille, fermière dans l'arrière-pays.

Le narrateur est omniscient, ce qui permet de prendre du recul par rapport à l'action, en restant toujours concentré sur le personnage cynique de David. Les rapports homme / femme sont au coeur de ce livre, ainsi que les relations post-apartheid.

Ce livre est un chef-d'oeuvre !

(marie)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manu 04/04/2009 19:44

En fait, c'est une raison bête qui remonte à l'enfance. Je l'associe à un autre roman qui était dans la bibliothèque familiale et pas moyen de me débarrasser de ce rapprochement qui n'a pas lieu d'être :-/

Marie 04/04/2009 22:11



Il faut que tu le lises pour t'en faire une meilleure idée alors :)



Manu 04/04/2009 16:46

Tiens, ce titre m'a toujours fait fuir, je ne sais pas pourquoi. Ton billet me dit que je devrais passer outre mes aprioris !

Marie 04/04/2009 19:00



Oui, j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre !! Pourquoi est-ce qu'il t'a fait fuir jusqu'à maintenant ?
(ton commentaire m'a permis de relire mon article et d'en corriger les fautes ;)